Sélectionner une page

 

Les bordures sont des barrières basses qui non seulement séparent visuellement les parterres individuels des allées et du reste du jardin (et assurent ainsi un aspect ordonné), mais aussi empêchent les mauvaises herbes et les parasites d’entrer et facilitent l’entretien du potager. En outre, une frontière devrait garantir que le précieux sol fertile reste dans les zones de litière.

Vivre les frontières

Pompe surfaceLes bordures de lit vivantes composées de différentes plantes sont particulièrement belles. Pour ces derniers, il faut cependant prévoir des bandes un peu plus larges que pour les bordures métalliques ou autres inanimées. En outre, les frontières vivantes nécessitent naturellement un certain nombre de soins.

 

Les jardins agricoles traditionnels se caractérisent par des haies de buis denses, qui peuvent atteindre une hauteur maximale de 30 centimètres. Certains jardiniers apprécient également le Gamander (Teucrium chamaedrys), également à feuilles persistantes, comme alternative à cette barrière de verdure. Le buis et le gamander doivent être taillés régulièrement, car une haie trop haute prive les plantes potagères du soleil nécessaire.